Archives et Dossiers Secrets

Devenez rédacteurs et soyez édités sur les secrets d'état, d'histoire et de géopolique

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Archives et Dossiers Secrets c'est terminé. Le blog est en "lecture seule", témoignage de l'excellence de cette expérience. Toute l'équipe d'ADS remercie la Rédaction de la maison d'Edition Export Press et l'animateur radio Jean Claude Carton pour leur soutien sans faille. Nous vous invitons à éteindre vos télés, allumez vos cerveaux et prenez désormais vos informations sur CONTRE INFO.COM

MERCI ...

aux administrateurs et modérateurs : Carthoris, House, Hieronymus, Tobeor, Keats, Pégase, Meryl, Ressac, Organik, Neo Trouvetout et Jean Luc... aux rédacteurs : John Lloyds, Infomystères, Monsieur Mondialisation, Sylv1, Pégase, Hieronymus, Stefnou, Pierre Valcourt et Nolan Romy... aux membres : Apollo, Bob Rekin, Boris, Cosmos, Crystelle, Dread, Eddymdf, Fredolenray, Garf, GrandPas, Herveboy, Jay-k, Jean Claude Carton, Max, Marius, l’Hermite, Mike7917, Michel Thys, Nanouche, Non666, Phantom, Raphaël Charles, Psd503, Saint Just, Sopalin, Succube, Thx428, Tissou, Vitriol/Patrick Burensteinas, Voyageur, Adidier, Arckangel, Aries, Asse42, Logos, Nostalgeek, Rigel, Sergueï... et aux 32 sites partenaires qui nous référencent.
On évoque parfois le livre à emporter sur une île déserte... en réalité la question qu'il faudrait se poser est : " Et si je ne devais en lire qu'un ? "COMPRENDRE L'EMPIRE" d'Alain Soral est la synthèse de tout ce que l'on peut retenir de ce triste siècle... car pour savoir il faut déjà comprendre, et une fois compris c'est un devoir de faire savoir.

#1  27 Feb 2011 09:27:37

Voyageur
Missionnaire
Date d'inscription: 24 Jun 2010
Messages: 193

Approche de l'alchimie

APPROCHE DE L'ALCHIMIE

Bonjour à tou(te)s,

A l'intention des personnes simplement intéressées par l'alchimie - et pour ne pas envahir les fils plus particulièrement dédiés aux spécialistes en la matière -, je me permets d'ouvrir ce fil d'introduction à l'alchimie, afin de pouvoir partager (en toute humilité) nos questions, informations et découvertes dans ce domaine.
A vrai dire, j'hésite encore sur le titre du fil: "Découvrir l'alchimie", "L'alchimie de A à Z", "Expliquer l'alchimie", "Questions de base sur l'alchimie", ...
Les spécialistes sont bien entendu cordialement invités à venir enrichir ce fil de leurs connaissances, conseils et expériences.

Pour commencer, et en attendant vos contributions éventuelles, j'aimerais proposer cette vidéo en 3 parties en guise d'introduction à ce sujet fascinant, pouvant répondre à quelques-unes de nos questions "de base":




Dernière modification par Voyageur (19 Mar 2011 12:52:19)

Hors ligne

 

#2  27 Feb 2011 21:43:36

Carthoris
Administrateur
Date d'inscription: 12 May 2010
Messages: 2573

Re: Approche de l'alchimie

Merci Voyageur avec un peu de chance, Vitiol, Pégase, Hiéronymus ou d'autres viendront nous exposer leur points de vues. J'ai invité le webmaster de Rosa Mystica sur ces plages également.


Toutes les opinions sont respectables, c'est vous qui le dites ! Moi je dis le contraire, c'est mon opinion respectez-là !

Hors ligne

 

#3  27 Feb 2011 22:01:38

Succube
Sage
Date d'inscription: 21 Dec 2010
Messages: 748

Re: Approche de l'alchimie

Bonsoir Voyageur,

Sans même avoir encore pris le temps de visionner ces vidéos (ce que je vais faire incessamment sous peu), merci mille fois d'amener un apport, sans doute, de vulgarisation, mais qui va justement permettre à tous ceux qui son dans le flou absolu, d'avancer un tant soit peu...

Très judicieuse initiative, merci encore.

Je reviens quand j'aurais vu ces doc!


La langueur porte bien plus loin l'esprit que n'importe quelle philosophie. Succube

Hors ligne

 

#4  28 Feb 2011 12:39:31

Pégase
Modérateur
Date d'inscription: 15 Feb 2011
Messages: 130

Re: Approche de l'alchimie

Excellent reportage de FR3. Merci à Voyageur de nous avoir proposé cette merveille. On voit là toute la différence entre des alchimistes chevronnés, humbles et patients, travailleurs, qui cherchent plutôt la discrétion, et certains personnages qui ne cherchent qu'à créer du buzz à partir de quelques connaissances fragmentaires mal digérées.

On voit aussi toute la différence d'avec la science moderne, d'essence prométhéenne, faustienne, et pour tout dire satanique par essence. Car ne connaissant que le quantitatif et le matériel. Alors que l'Alchimie nous montre bien que c'est la Lumière qui est à la base de tout. Comme l'a dit Jean-Luc Steineman, la Matière n'est que de la Lumière condensée ou corporifiée. Les fruits des deux approches d'ailleurs sont de plus en plus visibles aux yeux de tous. D'un côté comme fruit du travail alchimique, un élixir de Vie, de l'autre, fruits multiples d'une science folle et désordonnée: empoisonnements progressifs des sols, des eaux, violence accrue des populations soumises à de multiples stress de plus en plus nombreux, tout cela caché par un confort matériel qui trompe de moins en moins de gens..

On ne peut que constater aussi la profonde parenté de l'alchimie avec les enseignements kabbalistiques que j'ai proposé récemment.

J'ai la sensation que vitriol, lion vert, émeraude des sages, licorne sont des synonymes. N'étant pas alchimiste et ayant des connaissances limitées dans ce domaine, j'ai quand même la sensation que tout ceci désigne le Verseau, ou jeune Yang, tel que je l'ai analysé dans mon texte. Prière aux alchimistes (vitriol) de confirmer ou non. Fulcanelli dit que l'emblème de la Lumière est le χ, khi grec. Pour la bonne raison que cette lettre a la forme d'une croix. En effet, le trajet lumineux que j'ai proposé au sein du Tétramorphe forme une croix. Le nombre 4 a d'ailleurs un graphisme qui rappelle fortement ce trajet croisé. Le trajet qui va du Verseau au Lion, n'est autre que la transformation de cette Lumière "jeune", invisible, en Lumière manifestée. Visible par tous mais qui est déjà une Lumière dégradée. Pas étonnant donc que l'ère du Verseau qui est annoncée, soit celle de la Restauration de la Lumière et donc de l'Apocalypse au sens de Révélation et donc de défaite définitive des forces des Ténèbres.

Si je ne réponds pas à certains, prière de m'en excuser, je suis en ce moment, très occupé et donc pas forcément disponible.

Cordialement.


"L'ancienne tradition selon laquelle le monde doit être consumé par le feu, au bout de 6000 ans, est vraie, ainsi que je l'ai appris de l'Enfer" William Blake, 1790.

Hors ligne

 

#5  1 Mar 2011 23:08:01

Voyageur
Missionnaire
Date d'inscription: 24 Jun 2010
Messages: 193

Re: Approche de l'alchimie

Merci pour vos réactions et votre intérêt.
Moi-même je n'y connais pas grand-chose, et j'ai donc beaucoup plus à de questions qui me viennent à l'esprit que de réponses à apporter dans ce domaine que je commence à découvrir.

Une première interrogation pour le profane que je suis concerne les multiples formes et sources de la pratique alchimique à travers le temps et l'espace: Orient, Inde, Arabie, Occident, … A cet égard, je me demande si elles ont une origine commune et si les principes reconnus comme valables ici en Occident le sont nécessairement ailleurs.
Ainsi, dans la vidéo, on apprend par exemple que la récolte ou "cueillette" de la rosée est une étape incontournable dans le travail des alchimistes. Cela est-il également vrai pour un alchimiste chinois? Les processus alchimiques sont-ils "universels" ?
En observant ce qui s'est fait à travers le temps et l'espace, serait-il possible de distinguer des similitudes ou des constantes et d'arriver à définir une alchimie idéale?
Je me demande également si le travail de l'alchimiste est nécessairement solitaire et si les alchimistes ne peuvent pas coopérer entre eux.
Et puis, comment devient-on alchimiste? Faut-il nécessairement être initié par un maître?
D'autres aspects intéressants, à mon avis, concernent les interactions entre l'expérimentateur et l'expérience (sachant que le plus important ce n'est pas l'outil, mais celui qui le tient) , ainsi que les résultats "inexplicables" obtenus par certains (comme chez M. Burensteinas: "un métal qui devient transparent" et "un métal dont le poids varie".)
J'ai encore plein de questions, mais cela sera pour plus tard.


A+

PS: ci-dessous le morceau de 8,2 g d'or titré à 20 carats
obtenu au fond du creuset, tel que montré dans la vidéo
http://img191.imageshack.us/img191/4819/alchimieor.jpg

Incroyable, non?

Hors ligne

 

#6  8 Mar 2011 07:50:17

Pégase
Modérateur
Date d'inscription: 15 Feb 2011
Messages: 130

Re: Approche de l'alchimie

J'en profite pour répondre succinctement à Voyageur quant à l'universalité de l'Alchimie.

Sur l'alchimie indienne et chinoise voir le petit bouquin de Mircea Eliade: "Forgerons et alchimistes". M'enfin, c'est un bouquin d'universitaire qui bien que très favorable à la Tradition au sens de Guénon, ne me semble avoir de l'alchimie que des notions livresques.

Sinon chaque tradition locale se mélange plus ou moins avec l'alchimie. L'alchimie chinoise se mélange avec les doctrines taoïstes, l'indienne avec les techniques tantriques, etc..

En Europe, l'alchimie a souvent eu un vocabulaire chrétien.

Mais force est de reconnaître que partout l'idée de transmutabilité des métaux a été liée à celle d'immortalité et de retour à la condition paradisiaque de l'Homme.

Beau programme non ? sourire


"L'ancienne tradition selon laquelle le monde doit être consumé par le feu, au bout de 6000 ans, est vraie, ainsi que je l'ai appris de l'Enfer" William Blake, 1790.

Hors ligne

 

#7  10 Mar 2011 11:38:20

Voyageur
Missionnaire
Date d'inscription: 24 Jun 2010
Messages: 193

Re: Approche de l'alchimie

Merci Pégase pour ces informations et désolé de réagir un peu tardivement.
Face à un domaine aussi complexe, il me paraît intéressant, pour commencer, de considérer les choses dans une perspective globale et de reconnaître que l'alchimie occidentale (notamment avec ses symboles chrétiens). ne constitue qu'une des facettes de ce qu'elle est/a été à travers le monde:
Sur la question de savoir comment les choses se font "ici et ailleurs, en général", j'ai trouvé quelques sources d'informations sur divers sites et pages d'internet, et bien que je ne sois pas encore arrivé au bout de ces lectures, je vous en communique ici les liens sans plus tarder:
L'alchimie rendue simple à ses adeptes
L'alchimie en général
Alchimie, Wikipedia
L'alchimie à travers les âges et les civilisations
N'hésitez pas à me livrer vos commentaires.
Je viens également de recevoir l'ouvrage "De la matière à la Lumière" de P. Burensteinas, commandé à la fn*c de Bruxelles voici plus de 3 semaines et qui a quand même fini par arriver, illustrant ainsi le principe de "patience" inhérent à l'alchimie.
J'ai aussi commencé à le feuilleter et je regrette de n'y trouver que peu voire aucune information concrète tant sur le "laboratoire" que sur l'"oratoire" de l'auteur. Un alchimiste doit-il garder cela secret? Et puis si le but n'est pas de faire de l'or, mais plutôt de se transformer lui-même à l'intérieur, pourquoi ne semble-t-il y avoir aucune description du processus, dans son vécu (subjectif), qui est censé l'accompagner, comme c'est le cas pour la pratique de l'alchimie interne, avec les exercices de méditation ou autres?

Dernière modification par Voyageur (10 Mar 2011 12:19:32)

Hors ligne

 

#8  10 Mar 2011 20:28:02

Dread
Missionnaire
Lieu: LoveLand
Date d'inscription: 1 Nov 2010
Messages: 451

Re: Approche de l'alchimie

J'ai pas encore eu le temps de voir les vidéos... Toutefois Merci Sir Voyageur.... Il semble que cela me concerne vraiment ! (vu mes msg plus haut... jamais solutionnés)...Je garde sous le coude pour un prochain temps libre....  Même si ce "SECRET" n'en est pas un. (Ils pensent tout savoir..? les érudits de lectures mais d'expériences ?)
Il permettra peut-être de comprendre les motivations si étranges soient-elles de certains ici, sur ce forum... Avec 10000 reculs bien sûr !

Thk's again


Et l'habituel (primitif mais tellement indispensable ici)
ONE LOVE

Dread

Dernière modification par Dread (10 Mar 2011 20:32:18)


C'est une sotte présomption, d'aller dédaignant et comdamnant pour faux ce qui ne nous ne semble pas vraisemblable.
Montaigne.

Hors ligne

 

#9  17 Mar 2011 00:20:09

vitriol
Novice
Date d'inscription: 13 Feb 2011
Messages: 22

Re: Approche de l'alchimie

C’est tout à fait normal qu’il n’y ait pas de « mode d’emploi » dans mon livre.
L’alchimie est avant tout la quête de la pierre philosophale. Il n’y a aucun intérêt à se mettre au creuset si l’on n’a rien compris à la philosophie de l’œuvre. C’est comme ça que l’on fait des forgerons. Des gens qui appliquent des recettes en imaginant que c’est une chimie particulière. Qui permet de transmuter du plomb ou n’importe quel métal d'ailleurs en or. La transmutation est à la portée de n’importe qui un peu curieuse.  Eh bien non, l’alchimie est pour moi affaire de théurgie. L’expérimentateur est primordial. L’étude des symboles, la lecture des textes, la contemplation et même l’étude de la kabbale, sont pour moi autant de manières de se mettre dans un « état » particulier qui permet d’ouvrir la matière. C’est pourquoi, la même voie suivie par des cherchant diffèrent peut ne pas donner les mêmes résultats.

L’alchimie est essentiellement solitaire. Si est déjà difficile de s’aligner seul, alors imaginez à plusieurs. Néanmoins, il est très difficile d’y arriver seul, mais c’est possible. Pourtant un maitre est bienvenu. Mais ce n’est pas nous qui choisissons.

La cuirette de la rosée est indispensable dans la voie du cinabre et absolument inutile dans les autres. Mais peut-être que le terme rosée cache autre chose.

Quelles que soient les cultures, les principes de l’alchimie sont les mêmes. Ils sont seulement énoncés différemment. Par exemple, l’alchimie chinoise parle directement des 5 éléments alors que pour les Occidentaux, la quintessence reste cachée. Les orientaux, suivent la voie du cinabre alors que les occidentaux celle de l’antimoine.

L’alchimie idéale est celle qui marche pour vous.

Le vitriol des sages, le lion vert, l’émeraude des sages, mais aussi Vénus sont les mêmes choses. C’est la véritable matière première. La licorne est autre chose.


cordialement


Hors ligne

 

#10  18 Mar 2011 01:41:40

Voyageur
Missionnaire
Date d'inscription: 24 Jun 2010
Messages: 193

Re: Approche de l'alchimie

Merci pour ces explications, Vitriol.
C'est très intéressant.
Je relève toutefois cette phrase:

vitriol a écrit:

Il n’y a aucun intérêt à se mettre au creuset si l’on n’a rien compris à la philosophie de l’œuvre.

par rapport à ce passage à la page 7 de votre ouvrage "De la matière à la lumière":

J'ai fait de l'alchimie opérative avant de comprendre les textes. D'ailleurs je n'y comprenais rien du tout à ces textes

Au-delà de l'apparente contradiction, j'aimerais vous demander si  la compréhension que vous avez acquise a changé le contenu de vos expériences  et en quoi les résultats obtenus ont été différents.
Et quand vous parlez d'interraction entre l'expérimentateur et l'expérience, s'agit-il également d'une possible "action de l'esprit sur la matière"?
Par ailleurs, il me semble que vous avez déclaré dans une interview:
"L'alchimiste c'est pas forcément quelqu'un qui "fait" de l'alchimie"
En l'occurence, il me semble que vous vouliez surtout mettre l'accent sur l'importance de l'"être" et de la personne par rapport aux opérations proprement dites. Toutefois, peut-on vraiment envisager de devenir alchimiste s'il n'y a pas des expériences et travaux manuels pour commencer?
D'avance, merci pour vos réponses éventuelles et votre attention.

Cordialement,

Dernière modification par Voyageur (18 Mar 2011 01:46:48)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Adaptation graphique par FluxBinaire