Archives et Dossiers Secrets

Devenez rédacteurs et soyez édités sur les secrets d'état, d'histoire et de géopolique

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Archives et Dossiers Secrets c'est terminé. Le blog est en "lecture seule", témoignage de l'excellence de cette expérience. Toute l'équipe d'ADS remercie la Rédaction de la maison d'Edition Export Press et l'animateur radio Jean Claude Carton pour leur soutien sans faille. Nous vous invitons à éteindre vos télés, allumez vos cerveaux et prenez désormais vos informations sur CONTRE INFO.COM

MERCI ...

aux administrateurs et modérateurs : Carthoris, House, Hieronymus, Tobeor, Keats, Pégase, Meryl, Ressac, Organik, Neo Trouvetout et Jean Luc... aux rédacteurs : John Lloyds, Infomystères, Monsieur Mondialisation, Sylv1, Pégase, Hieronymus, Stefnou, Pierre Valcourt et Nolan Romy... aux membres : Apollo, Bob Rekin, Boris, Cosmos, Crystelle, Dread, Eddymdf, Fredolenray, Garf, GrandPas, Herveboy, Jay-k, Jean Claude Carton, Max, Marius, l’Hermite, Mike7917, Michel Thys, Nanouche, Non666, Phantom, Raphaël Charles, Psd503, Saint Just, Sopalin, Succube, Thx428, Tissou, Vitriol/Patrick Burensteinas, Voyageur, Adidier, Arckangel, Aries, Asse42, Logos, Nostalgeek, Rigel, Sergueï... et aux 32 sites partenaires qui nous référencent.
On évoque parfois le livre à emporter sur une île déserte... en réalité la question qu'il faudrait se poser est : " Et si je ne devais en lire qu'un ? "COMPRENDRE L'EMPIRE" d'Alain Soral est la synthèse de tout ce que l'on peut retenir de ce triste siècle... car pour savoir il faut déjà comprendre, et une fois compris c'est un devoir de faire savoir.

#1  3 Dec 2010 23:40:46

Carthoris
Administrateur
Date d'inscription: 12 May 2010
Messages: 2573

Numérologie - Petit cours

PETIT COURS DE NUMEROLOGIE

Avant d'attaquer la Bible et les nombres, le Nombre d'or ou le Chiffre 7, un petit apéritif pour se mettre en appétit. Calculs mystiques ou élucubrations mathématiques... Les nombres peuvent-ils nous révéler l'avenir ou dévoiler les aspects cachés de notre personnalité ?

Pour tous ceux qui pratiquent l'art ancien de la numérologie, la réponse est positive. La numérologie est une méthode qui permet de faire correspondre des noms, des dates ou des événements à des nombres, généralement de 1 à 9, bien que parfois les nombres 11 et 22 entrent aussi dans le système. Chaque nombre a une certaine signification. C'est ainsi que la personnalité de William Shakespeare correspond au chiffre 5, le nombre de la versatilité et de la richesse d'esprit. On établit cette correspondance par une très simple identification des lettres de l'alphabet aux nombres selon le « système hébreu », comme disent les numérologues (voir la table ci-dessus).



http://carthoris.free.fr/Images/Num%e9rologie%20-%20Tableau.jpg



Pour trouver votre nombre, il vous suffit d'écrire le chiffre correspondant à chaque lettre de votre nom et de les ajouter. Si le total de l'addition est supérieur à 9, ajoutez-y les chiffres qui le composent et continuez jusqu'à ce que le résultat soit inférieur à 10.
En ajoutant, par exemple, les nombres correspondant aux lettres de Charlotte Brontë, nous arrivons à 5.
* Charlotte = 3 + 5 + 1 + 2 + 3 + 7 + 4 + 4 + 5 = 34
* Brontë= 2 + 2 + 7 + 5 + 4 + 5 = 25
34 + 25 = 59
5 + 9 = 14 => 1 + 4 = 5



http://carthoris.free.fr/Images/Numerologie%2001.png

Si, après avoir ajouté les chiffres correspondant à votre nom, vous arrivez à l, vous êtes probablement une personne dominante, vous avez une âme de chef. Les « 1 > sont des pionniers, des inventeurs, des créateurs. Mais le plus souvent, lorsqu'ils ont mis leur plan en route, ils s'intéressent peu aux personnes touchées par leur action ou qui pourraient en souffrir. Ils tendent à dominer tous ceux qu'ils rencontrent ; ils ont rarement des amis intimes et sont souvent des personnes solitaires malgré leur apparence sociable.



http://carthoris.free.fr/Images/Numerologie%2002.png

Selon la numérologie moderne, les « 2 » sont des gens passifs et réceptifs. Ils sont tranquilles, doux, gentils, ordonnés, consciencieux et ont peu d'ambition. Ils arrivent cependant à leur fin par une douce persuasion plutôt que par la force. Ils sont hésitants et se créent des problèmes en remettant des décisions à plus tard sans aucune raison valable, ce qui les entraîne dans des situations difficiles.



http://carthoris.free.fr/Images/Numerologie%2003.png

Le « 3 » est l'un des nombres les plus extravertis correspondant à des personnalités intelligentes, créatives et spirituelles. Les « 3 » se font généralement des amis avec beaucoup d'aisance et réussissent tout ce qu'ils entreprennent. Ils sont fiers, ambitieux et aiment le plaisir, mais leur grande faiblesse est dans leur incapacité de prendre quoi que ce soit - idées ou personnes - au sérieux pour très longtemps.



http://carthoris.free.fr/Images/Numerologie%2004.png

Le «  4 », comme le « 2 », est le nombre des personnes très terre à terre en qui l'on peut avoir confiance. Il leur manque la volatilité des « 1 » ou des « 3 », mais ils compensent cela par leur impartialité et leur côté méticuleux. Ils peuvent être sujets à des rages soudaines et irrationnelles ou à des dépressions qui semblent tout à fait extraordinaires chez des personnes qui sont habituellement des modèles de calme. Les numérologues considèrent le « 4 » comme étant le traditionnel numéro de la malchance. Les « 4 » doivent généralement payer très cher pour arriver à quelque succès dans leur vie.



http://carthoris.free.fr/Images/Numerologie%2005.png

Le « 5 » appartient aux gens brillants, intelligents, rapides et impatients. Ils vivent continuellement sur les nerfs, aiment les rencontres et sont toujours à l'affût de nouvelles expériences. Ils ont souvent un physique attirant, mais manquent d'énergie et détestent être assujettis à une tâche. Cinq est le nombre qui représente le sexe (ainsi que pour ceux dont les chiffres ajoutés donnent 5). Les personnes de ce nombre ont des aventures amoureuses variées et agitées mais souvent problématiques. Parfois, leur sexualité prend une importance excessive et vire même à la perversion.



http://carthoris.free.fr/Images/Numerologie%2006.png

Les personnalités du « 6 » sont parmi les plus heureuses de tout le système numérologique. Ce sont des gens tranquilles, équilibrés et qui aiment leur foyer. Ils sont affectueux, loyaux, sincères et consciencieux. Ce sont des esprits plutôt créatifs ; beaucoup réussissent dans les matières artistiques. Le mauvais côté de leur caractère est qu'ils ont plutôt tendance à être pointilleux, voire suffisants et satisfaits d'eux-mêmes.



http://carthoris.free.fr/Images/Numerologie%2007.png

Le « 7 » est le nombre du solitaire, du savant introspectif, du philosophe, du mystique ou de l'occultiste. Ces personnes se tiennent en marge de la société et se contentent d'observer le flot courant de la vie quotidienne. Ils sont dignes, réservés et savent se dominer. La richesse du monde ne les intéresse pas. Bien qu'ils semblent distants, ce sont des amis sur lesquels on peut compter. Malgré leur intellect puissant, ils ont souvent du mal à traduire leur pensée en paroles et peuvent même refuser la discussion s'ils sentent que l'on peut contester leurs idées.



http://carthoris.free.fr/Images/Numerologie%2008.png

Le « 8 » représente le succès. Les personnes de ce nombre sont souvent de bons hommes d'affaires, des hommes politiques ou des juristes. Ils ont bâti leur succès sur un énorme travail plutôt que sur leurs qualités humaines. Ils semblent parfois durs, égocentriques et âpres au gain. Mais ils peuvent cacher derrière cet extérieur peu sympathique un côté fantasque qui inspire l'affection de leur entourage.



http://carthoris.free.fr/Images/Numerologie%2009.png

Le « 9 » signifie un total accomplissement intellectuel et spirituel. Les « 9 » sont des idéalistes, des romantiques, des visionnaires - des poètes, des missionnaires, des médecins, des professeurs scrupuleux et de brillants scientifiques. Ils ont pour qualités principales le désintéressement, une grande discipline envers eux-mêmes et envers le but qu'ils visent. Leur idéalisme couvre le genre
humain dans son ensemble. Ils aiment être remarqués, mais ce sont parfois des amis ou des amoureux volages.



La numérologie est un ensemble de croyances et de pratiques fondées sur l'attribution de propriétés à des nombres, propriétés variables selon le contexte (dépendant par exemple de la source alphabétique d'un mot, latin, grec, copte, hébreu, etc.). La numérologie est une pseudo-science. L'une des origines de la numérologie serait la gématrie, technique herméneutique traditionnelle dans le judaïsme et la Kabbale.

Chaque lettre est représentée par une valeur numérique, indiquant la fréquence vibratoire de cette dernière. Dans l'alphabet francophone, il y a donc 26 lettres auxquelles on peut donner une valeur.

L'on distingue deux grandes catégories de numérologies :

Numérologies primaires ou traditionnelles :
- la plus commune, traditionnelle occidentale latine: la numérologie à neuf nombres
- la numérologie à 22 nombres découle de l'attribution numérale des séphiroth (chemin de la Kabbale).

Applications
* Le nom complet, prénom(s) et nom de famille, réduit à un chiffre de 1 à 9, définit le nombre d’expression qui représente le caractère d'une personne.
* Le (ou les) prénom donne le nombre actif qui serait le signe de l'évolution personnelle.
* Le nom fournit le nombre héréditaire.
* Les consonnes du nom complet forment le nombre de réalisation, les voyelles le nombre intime.
* La date de naissance permet d’accéder au chemin de vie révélant la destinée d'une personne.
* Le (ou les) nombre manquant est le nombre qui n'est pas représenté dans le nombre d'expression, celui qui n'est pas donné d'emblée et qu'il faudra acquérir par l'apprentissage et l'expérience de la vie.
* En additionnant le nombre d'expression et le chemin de vie, on obtient le nombre unique ou nombre de vie.

Wikipédia : Numérologie

Certains numérologues emploient aussi les nombres « 11 » et « 22 ». Ils représentent selon eux un plus haut niveau d'expérience que les nombres de 1 à 9. Les personnes du « 11 » ont eu des révélations mystiques ou furent des martyrs. Ce sont souvent des personnes animées d'une grande vocation pour leur travail : des prêtres, des médecins, des infirmières ou des professeurs. Ils préfèrent souvent les idées à la réalité.
« 22 » est le nombre « maître » : les personnalités dont le nombre est égal à 22 possèdent toutes les qualités des autres nombres à la fois.
Appliquez cette méthode à votre nom et vous trouverez, selon les numérologues, les différents caractères de votre personnalité qui vous marqueront toute la vie. Appliquez-la aussi au nom que vous vous donnez ou bien que vous aimeriez avoir et vous vous rendrez compte combien vos expériences ont modelé votre personnalité. Grâce à votre surnom, vous pourrez savoir ce que vos amis pensent de vous. Une femme mariée peut connaître ce que sa vie d'épouse a changé chez elle en comparant son nom de jeune fille et son nom de femme.
http://carthoris.free.fr/Images/Num%e9rologie%20-%20Picasso.jpg Le total des voyelles de votre nom donne votre nombre du cœur, il montre le côté caché de votre caractère. Le total des consonnes correspond à votre personnalité, ou à l'impression que vous donnez aux gens qui vous entourent. Cette distinction vient de l'hébreu, langue dans laquelle on écrit seulement les consonnes : les voyelles sont donc « cachées » et représentent les aspects cachés de la personnalité.
On doit considérer ces nombres comme les signes du zodiaque : ils vous donnent un type de caractère général, pas une description détaillée. Mais les individus du même nombre partagent réellement certains traits de leur personnalité. Citons en exemple : Winston S. Churchill, Albert Einstein, Pablo Picasso et Florence Nightingale, qui, tous, sont du nombre 11, le nombre des grandes vocations. On peut appliquer la même technique aux noms de ville, la plupart des résultats confirment les dires des numérologues. Les lettres du mot Londres donnent 5 : c'est une ville aux multiples facettes. New York donne 3: éclat et scintillement. Les vieilles villes d'Oxford et Cambridge ont toutes deux le nombre 7, qui s'applique au savant introverti et distant.
http://carthoris.free.fr/Images/Num%e9rologie%20-%20M%e9lancolie%20Durher.jpg   On a fait aussi des prédictions tout à fait ridicules à partir de la numérologie : un numérologue américain a prédit qu'un jour la ville d'Oakland - en Californie - connaîtrait un gigantesque incendie comme Chicago en 1871, sous prétexte que les deux villes sont du nombre 9. On peut étendre la numérologie aux caractéristiques d'une année, d'une décennie ou même d'un siècle. L'année 1979 est caractérisée par le 8 [1 + 9 + 7 + 9] = 26 => 2 + 6 = 8. Elle aurait donc dû être une année exceptionnelle pour les finances et la politique si l'on s'appuie sur les thèses des numérologues... Les années quatre-vingt forment la neuvième décennie et sont donc caractérisées par le 9 avec de grande réussites dans les arts et le monde culturel.
Les numérologues voient leurs théories confirmées pour les décennies passées : l'éclat des années vingt, troisième décennie, atténué pour les années trente assombries dans les dernières années par la menace de guerre. On reprend confiance dans les années quarante et plus d'assurance dans la sixième décennie des années cinquante. Dans les années soixante, le rêve se transforme en mysticisme (chiffre 7). Les attitudes se durcissent face à la conscience de l'argent dans les années soixante-dix, ce qui se reflète dans le chiffre 8.
Mais les interprétations peuvent être multiples. Certains peuvent penser que le chiffre 6 - qui signifie tranquillité, bonheur et équilibre - représente bien mal les années cinquante marquées par l'intensification de la guerre froide, l'apparition de la bombe atomique et du rock and roll.
Selon les numérologues, les nombres peuvent nous suggérer certaines directions bénéfiques à prendre dans notre vie. Les « 7», par exemple, devraient prendre des décisions importantes ou entreprendre des tâches difficiles les jours du « 7 » : le 7, le 16 ou le 25.
Certaines années peuvent être en même temps bonnes ou mauvaises pour un individu ; si vous voulez connaître le numéro de votre année, ajoutez votre mois et date de naissance à l'année en cours : 1981 serait,
par exemple, une « année 9 » pour quelqu'un né le 24 février 1956 (24 + 2 + 1981 = 2007 => 2 + 0 + 0 + 7 = 9) - ce qui révélerait une année de haut niveau spirituel et intellectuel.



Pourquoi devrait-on appliquer le système numérologique ? Les numérologues vous en démontreraient rapidement l'importance en vous donnant des exemples semblables à celui de Louis XIV. Il arriva sur le trône en 1643, ce qui fait 14 ; il meurt en 1715, ce qui fait également 14, comme l'âge de sa mort : 77 ans. Mais ne serait-ce pas tout simplement une coïncidence ?
Les numérologues affirment que la coïncidence n'existe pas. Selon eux, l'univers est une harpe gigantesque aux cordes innombrables, chacune vibrant à un certain rythme, caractérisé par un nombre. Ils pensent que le nombre est à la racine de toutes choses et font remarquer que la science a montré que la lumière, le son, la structure atomique et beaucoup d'autres phénomènes dépendent de la fréquence et donc des nombres.
Les numérologues ont déjà des réponses toutes prêtes aux objections qu'on pourrait leur faire : par exemple, fonder le caractère d'une personne sur un nombre peut être faux puisque le choix du prénom dépend pour une grande part des goûts et fantaisies des parents. L'Américaine Florence Campbell explique : « L'âme a dans le passé fait de nombreux voyages et connaît ses besoins présents. L'âme veut toujours aller plus haut sur la Grande Spirale et choisit pour incarner son ego les voyelles dont le total accomplira ce but... ». Un long "Cycle obscur" précède la naissance d'un enfant ; pendant ce cycle, les vibrations qui marqueront la nouvelle vie impressionnent tellement le subconscient des parents qu'ils seront obligés de mener à bien le plan. »
En d'autres termes, les numérologues soutiennent que le nom que l'on porte n'est pas un accident. Et ils affirment posséder la clé du code qui permet de trouver la signification des choses de la vie. Quel peut bien être le point de vue des scientifiques sur une question qui trouble tant les chercheurs indépendants ?


Toutes les opinions sont respectables, c'est vous qui le dites ! Moi je dis le contraire, c'est mon opinion respectez-là !

Hors ligne

 

#2  4 Dec 2010 00:02:09

House
Administrateur
Date d'inscription: 12 May 2010
Messages: 1042
Site web

Re: Numérologie - Petit cours

Il existe plusieurs "règles" de numérologie en fonction des tables numériques utilisées, et on pourrait aussi parler ici de guématrie ...

voici un logiciel en ligne simplifié


ps: il y a longtemps j'avais étudié l'origine de l'écriture des nombres et j'étais arrivé à la conclusion que leur forme n'avait rien de particulièrement intéressant pour le domaine de la numérologie, j'avais un site qui a disparu, mais il est sur un disque dur sur un ordinateur qui ne fonctionne plus, un jour il faudra que je récupère tout ça ...


"Pour le sceptique, le doute est une fin; pour l’esprit méthodique, le doute est un moyen."

Hors ligne

 

#3  4 Dec 2010 01:43:22

Carthoris
Administrateur
Date d'inscription: 12 May 2010
Messages: 2573

Re: Numérologie - Petit cours

Oui je sais que tu maîtrise bien le nombre "23" nerd grosourire

pour le sujet du haut c'est interessant parce que chacun peut trouver le nombre qui lui correspond, j'enchaine sous peu sur le chiffre 7, puis le "nombre d'or" à moins que quelqu'un ne le fasse avant, la numérologie dans la bible fera l'objet d'un fil à part ne mélangeons pas torchons et serviettes.

Dans le sujet, cet excellent film de 2008 d'Alex de la Iglesia

http://carthoris.free.fr/Images/Oxford%20Murder.jpg


.:: CRIMES A OXFORD ::.


Martin (Elijah Wood) est un étudiant qui arrive en Angleterre pour étudier à l'université d'Oxford. Il est accueilli dans une famille composée d'une mère acariâtre et d'une fille encore plus aigrie que celle-ci. Il fait par ailleurs la rencontre de Lorna (Leonor Watling), une jolie infirmière pendant une partie de squash. Cependant, il ne parvient pas à attirer efficacement l'attention du professeur Arthur Seldom (John Hurt), un vieil homme qui sait résumer avec passion la vie et la pensée de Ludwig Wittgenstein. Parti des États-Unis exprès pour le rencontrer, Martin souhaitait en faire son directeur de recherche.


Un jour, peu après être rentré, Martin découvre la mère de sa famille d'accueil morte assassinée en pleine partie de Scrabble. Le professeur Seldom, qui venait justement rendre visite à cette vieille amie, lui indique aussitôt qu'il pourrait bien s'agir du premier meurtre d'une série, et ils présentent cette hypothèse à la police. Beth (Julie Cox), la fille de la victime, est aussitôt accusée. Mais Martin est convaincu qu'elle est innocente, et que l'explication du drame réside dans le symbole que le professeur a reçu dans un message d'avertissement.

Il se met à la recherche d'une vérité complexe avec le vieil homme pour allié récalcitrant. Il découvre bientôt le collègue fou de ce dernier ainsi que la liaison amoureuse que Seldom a eue avec Lorna. Un second meurtre est commis, puis un troisième. Ils sont signés, à chaque fois, d'un nouveau symbole. Tous ses crimes sont liés par de mystérieuses formules de mathématique.


Toutes les opinions sont respectables, c'est vous qui le dites ! Moi je dis le contraire, c'est mon opinion respectez-là !

Hors ligne

 

#4  5 Dec 2010 12:54:11

infomysteres
Coopérateur
Date d'inscription: 26 Jun 2010
Messages: 43
Site web

Re: Numérologie - Petit cours

Je n'ai pas de connaissance particulière en numérologie.
Je me rappelle juste qu'il y a de cela plus de 20 ans (je devais avoir environ 16 ans), une personne que je ne connaissais absolument pas (et qui ne me connaissait pas non plus si ce n'est que c'était la soeur de quelqu'un que je connaissais de vue) m'a fait mon thème numérologique.
Et elle m'a raconté des choses assez profondes, détaillées et subtiles sur ma personnalité.
Cela m'avait donné envie de m'intéresser à la numérologie. Mais je n'ai pas pris le temps de correctement le faire.
Je n'exclus pas un jour de le faire.

En guise d'introduction à la numérologie, j'aimerai vous soumettre la citation suivante :

Les chefs religieux des époques lointaines, qui en étaient aussi les scientifiques et les mathématiciens, ne faisaient pas, contrairement à nous, l'erreur consistant à ranger des phénomènes différents dans des catégories distinctes. A leurs yeux, le monde de la matière et de la raison, celui de l'esprit et de la conscience de Dieu ne faisaient qu'un. Dans le cadre du mythe et du symbole, ils employaient nombres et formes d'une manière qui s'inscrivait dans leur quête spirituelle de sens, et satisfaisait leur besoin scientifique d'organisation rationnelle. C'est de ce processus que sont issues les traditions de la numérologie et de la géométrie sacrée.
Source: Génie de Viktor Schauberger, et si la pénurie d'eau et d'énergie était un faux problème ? (Le), Ed. Le Courrier du Livre

Chacun donnera la crédibilité qu'il veut à cette introduction.
Moi, elle me "parle"...


Hors ligne

 

#5  8 Dec 2010 23:20:20

Carthoris
Administrateur
Date d'inscription: 12 May 2010
Messages: 2573

Re: Numérologie - Petit cours

L’OMNIPRESENCE ET LA LOGIQUE DU NOMBRE

La croyance selon laquelle le nombre est la clé des secrets de l'Univers - croyance quasi mystique - reste encore vivace dans les domaines artistique et intellectuel, même après la révolution scientifique du XVII siècle. Cette idée fut pour beaucoup le point de départ d'œuvres magistrales. Le langage commun des nombres a permis d'associer des disciplines aussi différentes que la musique, l'astronomie, l'architecture, la poésie et la théologie. Toutes traduisaient l'Harmonia Mundi, (l'harmonie du monde).



http://carthoris.free.fr/Images/Numerologie%2014.jpg

http://carthoris.free.fr/Images/Numerologie%2010.jpg

Le nombre était omniprésent. Les remarques de saint Augustin sur la danse en sont un exemple typique : « Cherchez à savoir ce qui vous plaît dans la danse, et le nombre vous répondra « Examinez la beauté des corps, et vous constaterez que tout se trouve à sa place grâce au nombre. Admirez l'élégance du mouvement, et vous conviendrez que chaque geste est fait au moment opportun grâce au nombre ».
Le nombre représentait l'essence de l'Harmonia Mundi. Et un solide support numérique était indispensable pour atteindre la perfection dans le domaine artistique. Platon lui-même n'échappa pas à une telle croyance. Dans le dialogue philosophique, il déclara : « Les qualités de la mesure et des proportions, invariablement... déterminent la beauté et l'élégance. » L'architecte Léon Batista Alberti reprit cette idée, au milieu du XVe siècle : « La nature est certaine d'agir avec logique et une constante analogie. J'en conclus que les nombres qui caractérisent des sons agréables à l'oreille jouent aussi un rôle dans les œuvres qui ravissent et l'esprit. »



http://carthoris.free.fr/Images/Numerologie%2011.jpg

La pléthore de manuels traitant des proportions en architecture, à l'époque de la Renaissance, montre à quel point cette idée était chère aux artistes. Au XXe siècle, Le Corbusier a entrepris de construire une série de dessins en s'appuyant sur des données numériques. Appelé le « Modulor », le système de Le Corbusier reposait sur les propriétés du nombre d'or, un nombre réel considéré depuis l'Antiquité comme esthétique, soit un segment divisé en deux parties d'inégale longueur ; si le rapport des longueurs de la plus grande et de la plus petite partie est égal au rapport des longueurs du segment entier et de la plus grande partie, on dit que le segment est divisé en « section dorée ». Le rapport commun s'appelle le nombre d'or et est noté PHI. Il est approximativement égal à 1,618... En considérant les puissances successives de PHI, on construit une suite de nombres. A partir du rang 2, chaque terme de la suite est égal à la somme des deux précédents. Une telle suite est appelée « suite de Fibonacci ». Ces séries ont été étudiées par Leonardo Fibonacci, un mathématicien qui travailla à Pise vers 1200.
L'exemple le plus simple en est : 1, 2, 3, 5, 8... On retrouve les suites de Fibonacci dans les proportions et les quotients de beaucoup de modèles naturels : les coussinets sous les pattes d'un chat, la disposition des feuilles sur la tige d'une plante, les spirales d'une coquille d'escargot.
Le Corbusier prétendait que les proportions physiques de l'idéal humain sont le reflet de la section dorée et que les constructions réalisées en accord avec celle-ci seraient à la fois belles et adaptées à nos exigences esthétiques. Il a dessiné plusieurs bâtiments en s'appuyant sur les propriétés des suites de Fibonacci. S'inspirant du corps d'un homme haut de 6 pieds (1,83 m), il pensait même pouvoir réconcilier le système métrique et le système anglais. Parmi les réalisations directement issues du Modulor, on notera la chapelle de Ronchamp, en France, des immeubles dans de nombreuses villes et le centre administratif à Chandigarh, dans le Yendjab.
Ces constructions sont-elles plus belles que celles réalisées sans un tel système de proportions" Il est presque impossible de donner une réponse à cette question, car elles sont l'Oeuvre d'un talentueux architecte et, en tant que telles, indépendamment du Modulor, d'une qualité supérieure aux travaux d'un bâtisseur sans génie.


Nombre d'or

Le nombre d'or est le seul nombre qui constitue une solution à l'équation x=(x+1)/x [ x²-x-1=0], c'est à dire que c'est le seul nombre auquel, si on lui ajoute 1 et que l'on divise la somme obtenue par ce nombre, on retrouve le nombre de départ.
Une approximation de ce nombre est 1,618 034. Sa valeur exacte est 1+racine carrée de 5 le tout divisé par 2. On l'appelle Phi (lettre grecque).
Ce nombre est exceptionnel en plusieurs points...

1 - Il est irrationnel et trancendental comme Pi (plus simplement avec un nombre infini de décimales)
2 - Il est pour notre cerveau le rapport de l'équilibre visuel de tout rectangle...La majorité des personnes le trace intuitivement.
3 - Il est retrouvé de ce fait dans nombre de constructions mythiques...du Parthénon aux Pyramides.
4 - Il est retrouvé en musique dans l'intervalle des notes d'une gamme
5 - Il est d'une grande utilité en architecture...Le Corbusier s'en est servi pour construire son Modulor, qui définit les équilibres visuels de toute construction artistique.
6 - Il a des propriétés mathématiques saisissantes simplistes et peu abordables à la fois.
7 - De par le fait qu'il est utilisé pour construire des spirales il est relié à Pi !
8 - C'est à peu près le rapport entre la position de votre nombril et votre taille
9 - Dans le règne végétal l'agencement des rameaux est des feuilles suit une suite dite de Fibonacci, reliée à Phi.

Cet arrangement particulier maximise la quantité de lumière et minimise l'ombre portée des parties supérieures sur les inférieures....

Source : ~Freedom for Monocotyledones~

http://carthoris.free.fr/Images/Numerologie%2012.jpg

Il n'est pas non plus évident que le nombre d'or confère aux figures les proportions les plus agréables à l’œil. Un rectangle, dont le quotient de la longueur par la largeur est égal au nombre d'or, a été considéré pendant longtemps comme idéal. Mais, en 1876, des expériences ont montré une évolution sur le plan esthétique : 35 % des personnes interrogées ont choisi, parmi dix rectangles, le rectangle idéal, tandis que la majorité a préféré des formats différents pour les tableaux d'une galerie (un rapport de 5: 4 pour des tableaux en hauteur et de 4: 3 pour des tableaux allongés). Si vraiment certaines proportions recueillaient l'assentiment du plus grand nombre, on pourrait dire, comme le fait l'architecte et écrivain P.H. Scholfield : « On s'attendrait à retrouver les mêmes constantes dans toutes les périodes de grande créativité. En fait, il n'en est rien, et les relations numériques sous-jacentes à la création dépendent très étroitement des connaissances mathématiques à l'époque considérée. »
Quel rôle jouent donc les propriétés numériques dans les sciences" L'idée qu'il existait une harmonie numérique fondamentale dans l'Univers incita les chercheurs des temps passés à donner toute explication avec un support chiffré. Raisonner ainsi les conduisit à penser que Dieu avait créé le monde en six jours parce que 6 est le premier nombre « parfait » : il est égal à la somme de ses diviseurs.
Aujourd'hui, un tel argument n'a plus aucune valeur. Cependant, il est incontestable que des découvertes importantes n'ont pu être faites qu'à partir de modèles numériques remarqués dans les phénomènes naturels, même avec une connaissance très incomplète de ces modèles. La loi de Titius et Bode en est un exemple : elle aboutit à la découverte des astéroïdes. On constata que les distances relatives des planètes au Soleil définissent une suite de nombres dont les termes sont engendrés par une loi très simple. On remarque un « vide » dans la série entre Mars et Jupiter. Les propriétés de la suite permirent de conclure à l'existence d'une planète dans ce vide. On vérifia effectivement la présence d'un corps : il ne s'agissait pas d'une planète, mais d'un astéroïde, le premier connu (un petit amas rocheux parmi les milliers aujourd'hui découverts).



La suite de Fibonacci

Fibonacci était un mathématicien italien qui détermina que l'on pouvais retrouver le nombre d'or dans une suite logique de chiffres
voir les détail ici

si vous faites 128 + 256 = 384
384 / 256 = 1.5

256 + 384 = 640
640 / 384 = 1.6666666


or cette suite logique est totalement utilisable en maping ou architecture et permet d'avoir des proportion de construction agréable a l'oeil et donc au plaisir

Source: http://www.unreal-design.com/html/tutor … php?id=146

http://carthoris.free.fr/Images/Numerologie%2013.jpg

Un autre exemple de découverte scientifique s'appuyant sur des modèles mathématiques nous est fourni par la chimie. Au XIX° siècle, le chimiste russe Dimitri Mendeleïev a constaté qu'en rangeant les éléments par masse atomique croissante (masse atomique = masse relative d'un atome), des schémas logiques apparaissent. Le classement se fait à l'aide d'un tableau (7 périodes en constituent les lignes, alors que les diverses colonnes groupent des familles d'éléments chimiquement semblables). Pour que cette classification fût cohérente, il fut nécessaire de corriger les masses atomiques assignées à certains éléments et d'admettre des vides correspondant à des éléments encore inconnus. Les découvertes modernes ont amplement confirmé les hypothèses de Mendeleïev. De nouveaux éléments viennent désormais combler les vides et, grâce aux progrès de la physique atomique, on peut prouver l'existence des derniers éléments non encore isolés.
La réaction des chercheurs modernes devant les propriétés découvertes empiriquement à partir des modèles numériques est très différente de celle qui s'imposa jusqu'au XVIIIe siècle. Désormais, on ne les considère que comme conséquence de lois physiques relativement simples. Pour les philosophes et scientifiques du temps passé, de tels exemples de « régularité » de la nature renforçaient leur conception d'un monde beau et harmonieux.



http://carthoris.free.fr/Images/Numerologie%2015.jpg

Cette vision d'un univers régi par l' « unité » et gouverné par les nombres peut aujourd'hui nous sembler naïve. Mais c'est une expression de la tendance naturelle - et du désir - des hommes de trouver l'ordre et les modèles dans tout ce qui les entoure. Les nombres ne sont pas la clé universelle, mais l'affirmation indémontrable que la nature est rationnelle et intelligible, donc la base de toutes les sciences.
Le philosophe allemand Emmanuel Kant XVIIIe siècle, adopté une position radicalement opposée. Pour lui l'esprit humain et les concepts qu'il sécrète constituent la source de l'ordre de l'Univers. Il a même prétendu que l'esprit humain ne détermine pas les lois physiques à partir de l'observation de la nature, mais qu'il les impose à la matière.
Sir Arthur Eddington, un astronome anglais, a voulu développer, au début du XX, siècle, la métaphysique kantienne. Il estimait que beaucoup de phénomènes très précis concernant l'Univers pouvaient être expliqués sans faire appel à l'expérimentation ou à l'observation, mais par le biais des mathématiques pures. Très peu de philosophes et de scientifiques épousèrent ses conceptions. La structure de l'esprit humain ne peut fournir à elle seule une explication satisfaisante des propriétés intrinsèques de l'Univers, et seule l'expérience permet d'apprécier le bien-fondé d'une théorie.



Encore plus remarquable : la nature a montré qu'elle obéissait non seulement à des lois rationnelles, mais qu'elle défendait aussi la beauté et l'esthétique. Lorsque Copernic affirma que la Terre tournait autour du Soleil (en opposition totale avec l'hypothèse géocentrique), ce n'est pas tant la vérification expérimentale, mais l'élégance de sa théorie ou son côté esthétique qui persuadèrent les penseurs de l'époque. De même Einstein élabora la théorie de la relativité à partir du principe que « le mouvement absolu » n'existe pas. Plus précisément, si deux observateurs sont en mouvement l'un par rapport à l'autre, il est impossible d'affirmer que l'un est réellement au repos alors que l'autre ne l'est pas. « On ne peut pas isoler dans R:niver,~ un exemple de repos absolu. » Einstein fut assez peu influencé dans ses recherches par des expériences telles que celle de Michelson et Morley. L'élégance et la puissance intrinsèque de la théorie de la relativité furent déterminantes pour son acceptation rapide dans les milieux scientifiques. Les lois de la nature ne devraient pas être seulement rationnelles, mais aussi élégantes : cette hypothèse métaphysique paraît exagérée. Et, pourtant, elle est constamment corroborée par les découvertes scientifiques. L'existence de nombreuses particules sub-atomiques a été suggérée par des vides dans les modèles mathématiques, comme ceux  rencontrés dans la classification périodique des éléments de Mendeleïev. La partie de, mathématiques qui est à la base de ce, travaux s'appelle la « théorie des groupes ». Elle a été axiomatisée entre les deux  guerres mondiales et elle appartient au domaine de l'algèbre pure.
Cette théorie a permis « l'intuition » des particules isolées quelques dizaines d'année plus tard.



A la vue de telles anticipations des résultats expérimentaux, en suivant les hypothèses mathématiques de la physique théorique, comment la science peut-elle différer de la numérologie ? Les scientifiques n'ont aucun à priori devant la signification symbolique des nombres. Ces derniers ne peuvent constituer le germe d'un système réducteur de compréhension de l'Univers, mais l'hypothèse sur laquelle repose la science - la nature est logique et accessible à l'esprit humain - semble aussi mystique que l'idée que les nombres sont tout.




Sources : Article G. Costa - http://www.esraonline.com/ - http://fibonacci-nature.blogspot.com/ - www.unreal-design.com/


Toutes les opinions sont respectables, c'est vous qui le dites ! Moi je dis le contraire, c'est mon opinion respectez-là !

Hors ligne

 

#6  15 Dec 2010 22:59:08

Carthoris
Administrateur
Date d'inscription: 12 May 2010
Messages: 2573

Re: Numérologie - Petit cours

LE 7 SACRE

Contrairement aux apparences, je ne suis pas du tout porté sur la numérologie, toutefois le chiffre 7 est celui que j'ai le plus croisé lors de mes lectures. A commencer alors à germer l'idée de faire un sujet dans lequel pourrait-être recensé la présence de ce chiffre. Présence, mystique, religieuse, alchimique, historique ou autre... je vous laisse le soin d'en extraire le bon grain de l'ivraie. On laissera bien entendu les 7 mercenaires pour se consacrer à des choses plus pertinentes, comme les 7 jours de la semaine, les 7 merveilles du monde ou les 7 sages de l'épopée de Gilgamesh ou encore ceux de la Grèce antique.
A l'origine, le chiffre 7 représentait les Sept grands commandements du Créateur, donnés aux Quatre grandes forces primaires afin qu'elles exécutent sa volonté, ses ordres et ses désirs, et qui émanaient du Créateur. Ce sont les Forces créatrices du Tout-Puissant. La prédilection qu'avaient les peuples anciens pour le chiffre 7 est bien connue. Il occupait une place de choix dans leurs  cérémonies religieuses comme dans leurs mythes. Rien de religieux, ou d'ésotérique dans l'objet de ce sujet donc, juste un regard sur la symbolique d'un chiffre fût elle souvent subjective.



J'ouvre le bal de cette curieuse  série qui prend ses racines dans le mystique, l’occulte et le religieux avec l’omniprésence du chiffre 7 dans les anciennes civilisations et religions.

http://carthoris.free.fr/Images/7%20-%20Le%20chiffre.png

***CIVILISATIONS***

Chaldéens : Les Sept jours de pluie du déluge.
Hindous : Les Sept jours de la prophétie du déluge faite par Vichnou à Satyravata, les Sept pas que fit Bouddha à sa naissance. Les Sept villes saintes, ou Rishi, de l'Inde.
La Bible : Les Sept jours de la prophétie du déluge faite par Yaveh à Noé.
Babyloniens : Les Sept vases employés par les prêtres pour les sacrifices.
Perses : Les Sept chevaux des Aryens, qui tiraient le char du Soleil. Les Sept Apris, ou formes de la flamme. Les sept rayons d'Agni.
Egyptiens : Les Sept jours de la Création. Les Sept jours de la semaine. Les Sept classes d'Egyptiens.
Grecs : Les Sept îles consacrées à Proserpine. L'Hydre à Sept têtes tuée par Hercule.
Scandinaves : Les Sept familles qui accompagnèrent Wotan, fondateur de la ville de Nachan.
Hébreux : Les Sept lampes de l'Arche. Les Sept branches du candélabre d'or. Les Sept jours
de la fête de la dédicace. Les Sept années d'abondance. Les Sept années de famine. Les Sept
peuples qui échappèrent au déluge.
Apocalypse (St Jean) : Les Sept chandeliers d'or. Les Sept églises avec Sept anges à leur tête. Les Sept têtes de la bête, surgie de la mer. Les Sept sceaux du Livre. Les Sept trompettes des anges. Les Sept coupes de la colère de Dieu. Les Sept derniers fléaux versés sur la terre.
Nahualts : Les Sept grottes d'où émergèrent les ancêtres des Nahualts.
Indiens Zuni : Les Sept cités de Cibola.
Uighurs : Les Sept villes sacrées des Uighurs.
Atlantes : Les Sept villes d'Atlantide.
Carians : Les Sept Antilles.
Polynésiens (îles Marquises) : Les Sept peuples qui furent sauvés du déluge. Les Sept Maouts, ou génies des vents, dans la hiérarchie du Mazdéisme. Les Sept échelons dans la grotte du génie Mithra.
Mu, le continent disparu : Les Sept villes sacrées avec leurs portes d'or.




***LES CYCLES SEPTENAIRES DE LA VIE***

Une destinée humaine évolue par cycles de sept ans. Chaque cycle s'achève par une crise qui fait passer à l'étape au-dessus.

De 0 à 7 ans : lien fort avec la mère. Appréhension horizontale du monde. Construction des sens. Le parfum de la mère, le lait de la mère, la voix de la mère, la chaleur de la mère, les baisers de la mère sont les références premières. La période se termine généralement par une fêlure du cocon protecteur de l'amour maternel et la découverte plus ou moins frileuse du reste du monde.

De 7 à 14 ans : lien fort avec le père. Appréhension verticale du monde. Construction de la personnalité. Le père devient le nouveau partenaire privilégié, l'allié pour la découverte du monde en dehors du cocon familial. Le père agrandit le cocon familial protecteur. Le père s'impose comme la référence. La mère était aimée, le père devra être admiré.

De 14 à 21 ans : révolte contre la société. Appréhension de la matière. Construction de l'intellect. C'est la crise de l'adolescence. On a envie de changer le monde et de détruire les structures en place. Le jeune s'attaque au cocon familial, puis à la société en général. L'adolescent est séduit par tout ce qui est « rebelle », musique violente, attitude romantique, désir d'indépendance, fugue, lien avec des tribus de jeunes en marge, adhésion aux valeurs anarchistes, dénigrement systématique des valeurs anciennes. La période
s'achève par une sortie du cocon familial.

De 21 à 28 ans : adhésion à la société. Stabilisation après la révolte. Ne parvenant pas à détruire le monde, on l'intègre avec au départ la volonté de faire mieux que la génération précédente. Recherche d'un métier plus intéressant que celui des parents. Recherche d'un lieu de vie plus intéressant que celui des parents. Tentative de bâtir un couple plus heureux que celui des parents. On choisit un(e) partenaire et on fonde un foyer. On construit son propre cocon. La période s'achève généralement par un mariage.L'homme a, dès lors, rempli sa mission et en a terminé avec son premier cocon protecteur.



FIN DU PREMIER CARRÉ DE 4 x 7 ANS

Le premier carré ayant débouché sur la construction de son cocon, l’humain entre dans la seconde série de cycles septénaires.

28-35 ans : consolidation du foyer. Après le mariage, l'appartement, la voiture, arrivent les enfants. Les biens s'accumulent à l'intérieur du cocon. Mais si les quatre premiers cycles n'ont pas été solidement construits, le foyer s'effondre. Si le rapport à la mère n'a pas été convenablement vécu, elle viendra ennuyer sa belle-fille. Si le rapport au père ne l'a pas été non plus, il s'immiscera et influencera le couple. Si la rébellion envers la société n'a pas été réglée, il y aura risque de conflit au travail. 35 ans, c'est souvent l'âge où le cocon mal mûri éclate. Surviennent alors divorce, licenciement, dépression ou maladies psychosomatiques. Le premier cocon doit dès lors être abandonné et...

35-42 ans : on recommence tout de zéro. La crise passée, reconstruction d'un second cocon, l'humain s'étant enrichi de l'expérience des erreurs du premier. Il faut revoir le rapport à la mère et à la féminité, au père et à la virilité. C'est l'époque où les hommes divorcés découvrent les maîtresses, et les femmes divorcées les amants. Ils tentent d'appréhender ce qu'ils attendent au juste non plus du mariage, mais du sexe opposé. Le rapport à la société doit aussi être revu. On choisit dès lors un métier non plus pour la sécurité qu'il apporte mais pour son intérêt ou pour le temps qu'il laisse de libre. Après la destruction du premier cocon, l'humain est toujours tenté d'en reconstruire au plus vite un second. Nouveau mariage, nouveau métier, nouvelle attitude. Si on s'est débarrassé convenablement des éléments qui le parasitaient, on doit être capable non pas de bâtir un cocon semblable mais un cocon amélioré. Si l'on n'a pas compris les erreurs du passé, on rétablira exactement le même moule pour aboutir aux mêmes échecs. C'est ce qu'on appelle tourner en rond. Dès lors les cycles ne seront plus que des répétitions des mêmes erreurs.

42-49 ans : conquête de la société. Une fois rebâti un second cocon plus sain, l'humain peut connaître la plénitude dans son couple, sa famille, son travail, son épanouissement personnel. Cette victoire débouche sur deux nouveaux comportements : Soit on devient davantage avide de signes de réussite matérielle : plus d'argent, plus de confort, plus d'enfants, plus de maîtresses ou d'amants, plus de pouvoir, et on n'en finit pas d'agrandir et d'enrichir son nouveau cocon sain. Soit on se lance vers une nouvelle terre de conquête, celle de l'esprit. On entame alors la véritable construction de sa personnalité. En toute logique, cette période doit s'achever sur une crise d'identité, une interrogation existentielle. Pourquoi suis-je là, pourquoi vis-je, que dois-je faire pour donner un sens à ma vie au-delà du confort matériel ?

49-56 ans : révolution spirituelle. Si l'humain a réussi à construire son cocon et à se réaliser dans sa famille et son travail, il est naturellement tenté de rechercher une forme de sagesse. Dès lors, commence l'ultime aventure, la révolution spirituelle. La quête spirituelle, si elle est menée honnêtement, sans tomber dans les facilités des groupes ou des pensées toutes prêtes, ne sera jamais assouvie. Elle occupera tout le reste de l'existence.

FIN DU DEUXIÈME CARRÉ DE 4 x 7 ANS
[justify]N.B : L'évolution se poursuit ensuite en spirale. Tous les 7 ans, on monte d'un cran en repassant par les mêmes cases : rapport à la mère, rapport au père, rapport à la révolte contre la société, rapport à la construction de sa famille. Par moments, certains humains font exprès d'échouer dans leur rapport à la famille ou au travail afin d'être obligés de recommencer les cycles, ils retardent ou évitent ainsi l'instant où ils seraient obligés de passer à la phase de spiritualité car ils ont peur d'être placés pour de bon face à
eux-mêmes.




***LES 7 PILIERS DE LA SAGESSE***

1.   La Conscience : Notre perception de la réalité est unique, car elle est conditionnée par nos pensées, par nos peurs et nos désirs, par les croyances qu’on entretient à notre sujet et au sujet de la vie. Elle est à notre image. Ainsi, si on souhaite changer notre vie, on doit se changer nous-mêmes, en premier lieu; changer notre façon de penser, d’interpréter et de choisir. Parfois il ne s’agit que de changer nos «lunettes» et notre vie est complètement transformée.

2.   La Liberté : Il n’y a pas de limite; tout est possible. La séparation est une illusion; on est tous profondément connectés les uns aux autres, et connectés à tout ce qui existe. Quand on honore une autre personne, on s’honore soi-même. Lorsqu’on blesse, on se blesse également. On est imprégné, finalement, tout ce qu’on émet - qu’il s’agisse d’action, de paroles, ou même de pensées. attention est diffuse, on est diffus. Si notre attention est dans le passé, on est dans le passé. Si on entretient des pensées négatives, on crée de la négativité dans notre vie. Si on entretient de pensées de joie et d’abondance, on crée un courant qui amène de la joie et de l’abondance dans notre vie. En changeant notre focus, on change notre vie.

3.   La Persistance : Le pouvoir est dans le moment présent - non pas dans le passé ou dans le futur. On a le pouvoir MAINTENANT de changer notre façon de penser, et donc de nous libérer de l’emprise que le passé a sur nous. Chaque instant présent est une éternité en soi, remplie de possibilités. Tout y est.

4.   L’Amour : C’est en aimant qu’on devient heureux. Lorsqu’on choisit d’accepter, d’accueillir et d’honorer les situations et les individus - plutôt que de les juger et de les rejeter- on s’ouvre à cette énergie illimitée que constitue.

5.   La Concentration : L’énergie va là où on dirige notre attention; on donne du pouvoir à ce sur quoi on focalise. Si notre l’amour. Il y a tant à célébrer et à aimer; pourquoi s’en priver et installer des barrières inutiles?

6.   La Confiance : Les choses n’ont du pouvoir sur nous que dans la mesure où on leur en donne. On peut choisir d’être à la merci de nos problèmes, de la société, de nos proches… mais il s’agit toujours de notre responsabilité. Il n’est jamais trop tard pour se réapproprier notre pouvoir créateur, pour devenir maître de notre vie et, ainsi, réaliser notre plein potentiel.

7.   La Sagesse : Il n’y a pas qu’une vérité. Il y a toujours plusieurs façons d’atteindre nos objectifs, de nous épanouir et de nous réaliser. Lorsqu’un aspect de notre vie laisse à désirer, on n’a qu’à changer notre approche. Si on fait toujours la même chose, le résultat sera bien sûr toujours le même.




***LES 7 MARCHES ALCHIMIQUES *** (citées par M Burensteinas)

Maîtrise de la peur pour trouver l’ouverture d’esprit
Apprendre à écouter les autres sans s’écouter soi-même
Comprendre les autres sans prendre l’ascendant sur les autres
Percevoir l’unité sans succomber à l’égocentrisme
Trouver la force sans succomber à la violence
Etre capable de puissance sans succomber au pouvoir
Etre capable de rassembler ce qui est épart sans succomber au chaos




***LES 7 METAUX***

Les sept métaux sont les métaux connus, et reconnus comme tels, de l'antiquité jusqu'à la Renaissance.
Ils sont mis en correspondance par les pensées astrologiques et alchimiques avec les sept "planètes".
1   OR   associé au Soleil et au Dieu Apollon
2   ARGENT associé à la Lune et à la déesse Diane
3   CUIVRE associé à Vénus 
4   MERCURE associé à Mercure
5   FER associé à Mars
6   ETAIN associé à Jupiter
7   PLOMB associé à Saturne

NB : depuis la Renaissance, sont venus s'y ajouter le Zinc, le Laiton, le Platine et l'Antimoine.



http://carthoris.free.fr/Images/7%20-%20Archanges.jpg

***LES 7 ARCHANGES DE L'APOCALYPSE***

Michel Saint Michel est un archange connu et vénéré par les Églises chrétiennes. Il est le chef de la milice angélique. Dans les visions grandioses de saint Jean au livre de l'Apocalypse, il terrasse le dragon (Satan) et l'expulse du Paradis. Pour les catholiques, l'archange saint Michel est donc l'une des premières personnes à invoquer pour obtenir une protection contre les Démons. Exemple: St Michel protégez- nous de notre président.

Gabriel littéralement: La Force de Dieu ou Dieu est ma Force. Dans l'Ancien Testament, il annonce une prophétie dans le livre de Daniel. Conformément à la signification de son nom lorsqu'il se matérialise dans la Bible où quand il apparaît dans une vision, son aspect est semblable à celui d'un homme robuste. Il est considéré comme la main droite de Dieu.Dans le Nouveau Testament, il annonce la naissance de Jésus. Dans l'islam, c'est le même ange Gabriel qui révèle le Coran à Mahomet, qui annonce la naissance de Jésus à la vierge Marie et qui annonce les prophéties de Daniel.

Raphael c'est-à-dire « Dieu guérit » 3ème archange reconnu par l’Église catholique et cité dans le livre de Tobie. C'est aussi le chef des anges gardiens, l'ange de la providence qui veille sur toute l'humanité.

Uriel signifie « Lumière de Dieu » en Hébreu.Uriel est mentionné à plusieurs reprises dans le Livre d'Hénoch, ainsi que dans L'apocalypse d'Esdras, qui ne font pas partie des Écritures canoniques. Dans le livre d'Hénoch, il est dit d'Uriel: « Uriel est l'ange que le Seigneur de gloire a préposé à toutes les
étoiles qui brillent dans le ciel et éclairent la Terre. » Dans la tradition judaïque, Uriel serait l'ange qui apporte aux êtres humains les lumières de la connaissance de Dieu. Il serait aussi l'interprète des prophéties et l'ange du châtiment.

Seatiel appelé aussi Zeadkiel "La prière de Dieu", combat l'esprit de l'intempérance et de l'ivrognerie. L'intempérance conduit à tous les vices et à tous les crimes.

Jéhudiel qui signifie: "La louange de Dieu", son acceptation inconditionnelle des décrets divins et son zèle à exécuter les ordres du Très-Haut scellèrent son alliance éternelle avec Dieu. Ainsi glorifie-t-il Dieu depuis toute éternité et personnifie-t-il, dans la charité, la vivante louange de Dieu.

Barachiel entendre: "bénédictions de Dieu" est un des sept archanges dans la tradition orthodoxe de l'Est. Au niveau iconographique, on le montre parfois tenant une rose blanche contre sa poitrine, ou bien avec des pétales de roses parsemant ses vêtements. Ses responsabilités sont aussi diverses que les bénédictions qui lui valent son nom, mais il est aussi le chef des anges gardiens et on peut le prier pour tous les bienfaits que l'ange gardien est censé conférer dans le cas où on ne prie pas directement cet ange gardien.




***7 PÊCHES CAPITAUX***

La paresse: refus d'accomplir des tâches nécessaires. Son démon est Belphégor

L'orgueil : attribution à ses propres mérites de qualités vues comme des dons de Dieu (intelligence, etc.). Son démon est Lucifer

La gourmandise : ce n'est pas tant la gourmandise au sens moderne qui est blâmable que la gloutonnerie, cette dernière impliquant davantage l'idée de démesure et d'aveuglement que le mot gourmandise. Par ailleurs, on constate que dans d'autres langues ce péché n'est pas désigné par un mot signifiant « gourmandise » (gluttony en anglais, par exemple) [1]. Son démon est Belzébuth

La luxure : plaisir sexuel recherché pour lui-même. Son démon est Asmodée

L'avarice : accumulation des richesses recherchée pour elle-même. Son démon est Mammon

La colère : courte folie déjà pour les Anciens, entraînant parfois des actes regrettables. Son démon est Satan

L'envie: émotion éprouvée par celui qui désire intensément posséder le bien d’autrui (à ne pas confondre avec la jalousie). Son démon est Léviathan.




http://carthoris.free.fr/Images/7%20-%20Merveilles.jpg***LES 7 NOTES DE MUSIQUES***

DO
RE
MI
FA
SOL
LA
SI


***LES SEPT MERVEILLES DU MONDE***

Pyramide de Khéops
Jardins suspendus de Babylone
Statue chryséléphantine de Zeus olympien
Temple d'Artémis
Mausolée d'Halicarnasse
Colosse de Rhodes
Phare d'Alexandrie




***LES SEPT CHAKRA***

Sahasrâra/Vibration/Conscience
Âjñâ/Esprit (Manas)/Pardon
Vishuddha/Éther (Âkâsha)/Communication
Anâhata/Air (Vâyu)/Courage, Sécurité
Maipûra/Feu (Tejas)/Satisfaction, Paix
Svâdhihthâna/Eau (Âpah)/Connaissance & créativité
Mûlâdhâra/Terrethivî)/Innocence et Sagesse


http://carthoris.free.fr/Images/7%20-%20Arc%20en%20ciel.jpg*** L’ARC EN CIEL***

Les 7 couleurs de l’Arc en ciel": rouge, orange, jaune, vert, bleu, indigo et violet


*** LE 7 DANS LA LITTERATURE POPULAIRE***

- Les 7 nains dans Blanche Neige : Prof, Timide, Grincheux, Joyeux, Atchoum, Dormeur et Simplet (ouvrage Alchimique des frères Grimm)
- Les Sept Boules de cristal, album de la bande dessinée Les Aventures de Tintin.
- Les Sept voyages de Sinbad le Marin correspondent à la 133e histoire (volume 6) des contes des Mille et une nuits.
- Le nombre des femmes de Barbe bleue dans l'opéra d'Offenbach
- Le nombre de fées marraines de la Belle au bois dormant dans la version de Charles Perrault
- Le nombres de biquets dans le conte Le loup et les sept biquets.
- Le nombres de nains dans le conte Blanche-Neige et les Sept Nains.
- Le nombre de lieues que l'on peut parcourir en une seule enjambée dans les contes grâce aux bottes de sept lieues (sept lieues, soit environ 30 km, une lieue faisant approximativement 4 km (7 x 4 km = 28 km), 30 km étant la distance qui séparait, en moyenne, deux relais de poste, étapes où l'on devait changer de chevaux).
- L'âge du Petit Poucet, le nombre de sa fratrie et le nombre de filles de l'Ogre.
- Le nombre de mouches attrapées par la tapette du petit tailleur dans le conte des frères Grimm, Le Vaillant Petit Tailleur - "sept d'un coup"
- Dans le petit prince "La septième planète fut la terre"



NB : Merci à Luc pour cette information sur les contes
*** LE PELERINAGE DU TRO-BREIZH***
 

Né au moyen Âge ce pélerinage emmenait les croyants autour de la Bretagne pour y prier devant les reliques des sept saints et évêques fondateurs de la région. Le trajet de plus de 500 Km se faisait à pied... en parcourant les sept villes :

St Samson à Dol-de-Bretagne
St Corentin à Quimper
St Brieuc à Saint-Brieuc
St Tugdal à Tréguier
St Pol à Saint-Pol-de-Léon
St Malo à Saint-Malo
St Patern à Vannes

[justify]Tout Breton devait, au moins une fois dans sa vie, effectuer le Tro-Breizh pour gagner le paradis. On dit que chaque Breton ou Bretonne (qui ne l'aurait pas réalisé de son vivant) serait condamné à le faire après sa mort... de façon très inconfortable ! Il n'avancerait alors que de la longueur de son cercueil... tous les sept ans !



*** L’APOCALYPSE***

Le chiffre revient régulièrement dans l’Apôcalypse e St Jean

- les sept candélabres d'or,
- le mystère des sept étoiles,
- les sept sceaux,
- les 7 lettres adressées aux 7 églises : catholique romaine, orthodoxe, musulmane, anglicane, protestante...
- les sept trompettes,
- les sept tonnerres,
- les sept rois,
- les sept têtes de la bête,
- les sept fléaux des sept coupes, etc...

***LES 7 PATRIARCHES ***

Aaron
Abraham
David
Isaac
Jacob
Joseph
Moïse


***LES 7 SAGES DE LA GRECE ANTIQUE***

Bias
Chilon
Cléobule
Mison
Pittacus
Solon d'Athènes
Thalès de Milet


***Les 7 VERTUS***

Charité (ou Amour)
Espérance
Foi
Force / Courage
Justice
Prudence
Tempérance (Sagesse)


***LE 7 DANS LES JEUX***

- Les faces opposées d'un dé, additionnées font toujours 7...
- La septième lame du tarot est le Chariot qui comporte sept lettres.


***MAXIME***

Il faut tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler
Casser un miroir c’est 7 ans de malheur
           

***LES 7 CONTINENTS***

Amérique du Nord
Amérique du Sud
Antarctique
Asie
Europe
Afrique
Océanie

NB : Pour la statue de la Liberté, à New York, les sept rayons de la couronne représentent les sept mers et continents.


***LES 7 MERS***
Mer Adriatique
Mer Caspienne
Mer Égée
Mer d'Oman
Mer Noire
Océan Indien
Mer Méditerranée
Golfe Persique
Mer Rouge

*** LES 7 RIVIERES SACREES DE L’INDE***

- le Gange
- la Yamunâ
- la Sarasvati
- l'Indus
- la Godâvarî
- la Narmadâ
- la Kâverî.


***LE CHIFFRE DU PH NEUTRE***

7 chiffre d’un PH (potentiel hydrogène neutre) en dessous c’est acide, en dessus c’est basique, 7 étant la mesure neutre entre l’acide et le basique.


***LE 7 EN ASTROLOGIE***

Les 7 principales étoiles de la Grande Ourse: Dubhe, Merak, Phecda, Megrez, Alioth, Mizar, Alkaid.

Les 7 soeurs du groupement d'étoiles des Pléiades: Alcyone, Celaeno, Electra, Maia, Merope, Sterope, Taygete.

Dans les textes de Nag Hammadi, les 7 androgynes du Chaos gouvernant les sept "cieux" sous l'Ogdoade:  Sabbathas, Iao, Sabaoth, Adonaios, Eloaios, Oraios, Astaphaios.

Les 7 vengeances déclenchées par quiconque tuera Caïn.




***LE CHANDELIER A 7 BRANCHES (Menorah)***

http://carthoris.free.fr/Images/7%20-%20Menorah.jpg

« Ménora (« chandelier » en hébreu) Une ménora à sept branches, alimentée à l’huile d’olive, brûlait nuit et jour dans le Temple de Jérusalem. Elle était le symbole de la sagesse divine, la Tora étant, elle, comparée à la lumière. Selon la légende, Moïse jeta de l’or dans un brasier et la Ménora prit forme d’elle-même. A Hannouka, on allume une ménora à huit branches pour commémorer la réinauguration du chandelier sacré du Temple grâce au miracle de la fiole d’huile survenu au IIe siècle. Depuis l’époque du Temple, ce chandelier est un des principaux emblèmes du judaïsme, mais les représentations en relief du chandelier à sept branches sont pourtant rares car il est interdit de reproduire les objets cultuels en usage dans le Temple. Elle figure cependant souvent sur les pierres tombales, les mosaïques des synagogues et les diagrammes kabbalistiques et est, aujourd’hui, l’emblème officiel de l’état d’Israël.

Il est décrit la première fois dans l’Exode 25, 31-38 où Dieu donne à Moïse des indications détaillées pour sa fabrication : « Tu feras un candélabre d’or pur, le candélabre sera en or massif, de même que sa tige et sa branche. Ses calices, ses corolles et ses fleurs feront corps avec lui. Six branches sortiront de ses côtés, trois branches du candélabre d’un côté ; et trois branches du candélabre du deuxième côté… » Une description similaire apparaît en Exode 37, 17-24 (…)On sait qu’il y avait dix candélabres d’or dans le Temple de Salomon. Après la conquête romaine et la destruction de Jérusalem, toutes les traces de la menorah disparurent. Les Romains l’exhibèrent à Rome, lors de leur défilé triomphal, comme on peut le voir encore aujourd’hui sur les bas-reliefs de l’Arc de Titus décrivant la scène.




***LES 7 PLANS DE CONSCIENCE***

Les sept niveaux de conscience qu'on doit gravir afin de croître spirituellement vers la réalisation:

1. Celui de la conscience instinctive qui est proche de l'animal. L'être sur ce premier plan est primitif et cherche avant tout a satisfaire ses besoins sexuels et ne connait pas l'amour. Il est totalement inconscient.

2. Le deuxième plan est celui de la conscience collective. A ce niveau la personne développe son sens des relations humaines. Elle est plus sélective dans le choix de ses partenaires mais plusieurs peuvent lui convenir. Elle ne connait pas encore l'amour véritable mais le copie. Elle est possessive et considère son partenaire comme lui appartenant. L'égo est très fort à ce niveau. Ce plan est émotionnel et c'est la que se situe la majorité de l'humanité de notre belle planète.

3. Le troisième plan est celui du mental. Là, l'individu situe son "JE". Il commence a s'individualiser. C'est le plan du pouvoir personnel, de l'énergie, des idéologies (religieux, politiques, économiques). C'est le plan des leader. Il fonctionne selon la dualité du mental (amour-haine, dominant-dominé etc). C'est l'amour échange qui n'est pas le véritable amour mais s'en approche. C'est le plan de la prise de conscience, de la réflexion. L'individu a ce niveau élargit ses connaissance soit en ésotérisme, en spiritualité. Il prend conscience qu'il existe une autre dimension.

4.Le quatrième plan est causal. C'est le plan ou vous pouvez vous connecter à votre âme. A ce niveau, vous pénétrez dans la partie de l'âme, celle de l'amour (l'amour spirituel). A ce niveau, vous pouvez vivre l'amour avec une âme-soeur. Votre partenaire est tellement proche de vous qu'il n'y a aucun effort a faire, aucune concession. L'amour est. C'est la fusion. C'est le plan des créateurs, des artistes, qui expriment la beauté sous toutes ses formes. A ce niveau on a envie de donner et d'être.

5.Le cinquième plan est celui de la super-conscience. L'amour est manifesté et exprimé pleinement. C'est celui de la pensée symbolique. A ce niveau on peut se passer de sexualité. C,est le niveau des grands comme Beethoven, De Vinci, Pythagore et... La seule partenaire possible est son âme-jumelle, son complément, son miroir. C'est le plan des guides spirituels, des Maîtres. Ses dons psychiques se développent naturellement, et elle accroit sa capacité de guérison. On atteint ce niveau par une illumination. Elle enseigne l'amour et guide l'humanité.

6.Le sixième plan est celui de la buddhi, ou conscience intuitive de l'âme. A ce niveau l'être n'a plus d'égo, il n'est plus qu'une âme rayonnant d'amour et de lumière. Il est un message vivant de l'harmonie universelle. Il a réalisé le mariage mystique (union divine). Il représente Dieu sur terre.C'est l'ermite solitaire constamment dans la béatitude. Il n'a plus de personnalité car il fait
partie du tout. Il est proche de la fusion définitive avec l'esprit éternel.

7.Le septième plan est celui du divin, de la conscience cosmique. Le corps s'embrase, le feu monte dans les canaux éthériques et l'énergie divine vous transforme en être de lumière. Vous tombez dans la conscience cosmique et l'illumination, et vous y restez pour l'éternité.




***LE CHIFFRE CHEZ BOING***

Boieng aurai décidé, par superstition afin de mettre toutes les chances de sécurités de leur coté de nommé certains avions de leur construction:

   - 707
   - 717
   - 727
   - 737
   - 747
   - 757
   - 767
   - 777
   - 787

Cependant une autre théorie amménerait le fait que le Boeing 707 avait été ainsi baptisé parce que c'était le 707ème projet de Boeing. D'où le nom "générique" 7X7 donné par la suite aux autres appareils de la gamme.




*** LA CREATION ET LES SEPTS JOURS DE LA SEMAINE ***

Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi, Samedi et Dimanche (fermez les petits poids)
Dieu acheva au septième jour son oeuvre, qu’il avait faite: et il se reposa au septième jour de toute son œuvre, qu’il avait faite. Dieu bénit le septième jour, et il le sanctifia, parce qu’en ce jour il se reposa de toute son œuvre qu’il avait créée en la faisant.
un peu comme Carthoris ce soir.




***LE SEPTIEME CIEL***

Dans l'Antiquité, on pensait que la Terre était le centre du monde. Les astres et les dieux avaient été imaginés dans des sphères de cristal, chaque sphère représentant un ciel. Il y avait alors un ciel pour chaque planète, soit sept au total. Le dernier était celui des étoiles, mais derrière lui se cachait celui des dieux. On disait à l'époque, lorsque l'on avait du plaisir à quelque chose, que l'on était "ravi au ciel". Le troisième était celui de Vénus, déesse de l'amour, ce qui explique que l'on disait aussi "être au troisième ciel". Cependant, après que les théories de Galilée aient été démontrées, on garda "être au septième ciel", pour conserver une référence aux dieux dans l'organisation des astres.
Aujourd’hui encore de nombreuses filles citent la célèbre maxime « allez Carthoris » emmène-moi au 7eme ciel ! »


Toutes les opinions sont respectables, c'est vous qui le dites ! Moi je dis le contraire, c'est mon opinion respectez-là !

Hors ligne

 

#7  27 Sep 2011 20:45:43

L'hermite
Novice
Lieu: 34200 sète
Date d'inscription: 25 Sep 2011
Messages: 14
Site web

Re: Numérologie - Petit cours

Carthoris,Vraiment merci pour le cours de numérologie,  j'ai calculé mon chiffre avec le tableau de la kabbale et bien tu peux rajouter L'Hermite " (rires) nom + prénom"  7

Hors ligne

 

#8  28 Sep 2011 13:09:47

Carthoris
Administrateur
Date d'inscription: 12 May 2010
Messages: 2573

Re: Numérologie - Petit cours

Avec plaisir l'hermite, j'ai fait comme toi j'ai calculé mon chiffre à la rédaction de ce sujet... ceci dit je n'ai pas vraiment compris à quoi servait ce chiffre. Je l'ai même essayé au loto dans le numéro chance et ai compris rapidement qu'il ne la portait pas.


Toutes les opinions sont respectables, c'est vous qui le dites ! Moi je dis le contraire, c'est mon opinion respectez-là !

Hors ligne

 

#9  28 Sep 2011 13:16:41

L'hermite
Novice
Lieu: 34200 sète
Date d'inscription: 25 Sep 2011
Messages: 14
Site web

Re: Numérologie - Petit cours

ah Carthoris doit-on résumé "la chance" aux gains du loto! surement pas mais tu peux utiliser ton chiffre de naissance pour plein de choses, essaie de vérifier à chaque fois !
quel est ton chiffre? le 7 aussi ?
Bonne journée à vous tous
L'HERMITE

Hors ligne

 

#10  29 Sep 2011 22:21:17

Carthoris
Administrateur
Date d'inscription: 12 May 2010
Messages: 2573

Re: Numérologie - Petit cours

Mon chiffre est le 3 l'hermite, mais bon je suis sceptique sur la valeur à accorder précisement à cette méthode et sa signification.

Pégase il en pense quoi ? fumisterie ou réalité grosourire


Toutes les opinions sont respectables, c'est vous qui le dites ! Moi je dis le contraire, c'est mon opinion respectez-là !

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Adaptation graphique par FluxBinaire